Kif Marseille Kif Beyrouth

27 April à Marseille.

Kif Marseille Kif Beyrouth confronte les regards et la créativité de Lena Merhej et Sylvie Paz autour de l'idée de la ville : Marseille, où elles vivent toutes les deux aujourd’hui, et Beyrouth, capitale de cœur de Lena.

Lire plus

Loubess - Quoi de neuf ?

4 June à Marseille.

Vente aux enchères chez Aglaé & Sidonie, précédée d’une exposition du 4 au 6 juin 2019

Lire plus

Rencontres

13 September à Marseille.

RENCONTRES investira théâtres, places publiques et autres aires incongrues de la ville de Marseille pour célébrer la création artistique sous toutes ses formes. Musiques, Performances, Expositions, et autres DJ Set mettront l’accent sur l’urgence du coude à coude, de l’entraide artistique.

Lire plus

Créations en Urgence s'est donné pour mission de soutenir les artistes et intellectuels de toutes disciplines qui ont dû abandonner leurs outils de création après avoir quitté leur pays dans des conditions d’urgence absolue (guerre, répression politique, discrimination sexuelle, catastrophe naturelle, etc.) et qui ne bénéficient pas d’aides publiques ou sont dans l’attente de celles-ci.

Nous apportons une aide matérielle et financière à ces artistes et œuvrons à les mettre en relation avec des donateurs, des structures de création et de diffusion ainsi qu’avec d'autres artistes pour un parrainage artistique ou le partage d’espaces de travail.

Le choix de financement de Créations en urgence repose sur la confiance que nous plaçons dans la capacité des citoyens à créer des réseaux d’entraide et de solidarité. Considérant en effet que les gouvernements contribuent (in)directement à ces déplacements forcés de populations, nous avons décidé de ne pas solliciter de fonds publics.

Nous souhaitons susciter progressivement un mouvement d’ampleur internationale en rassemblant autour du projet une « grande famille » déterminée, comme nous, à favoriser la poursuite de la pratique artistique et de la création à un moment où le besoin d’expression est primordial pour vivre ou survivre.

Pour réaliser sa mission, l’association accepte les donations de la société civile et en appelle aux mécènes. Elle accepte les dons d’œuvres dont la vente financera le mouvement à l’occasion d’événements artistiques.