Myriam Boulos

Née à Beyrouth en 1993, Myriam fait ses classes à l’Académie Libanaise des Beaux Arts. Attirée par les marges de la société, elle scrute ses contemporains avec un regard fait d’humour, de tendresse et d’une infinie poésie. A 23 ans, elle arpente les rues de Beyrouth à la rencontre de femmes migrantes employées de maison pendant leur jour de congé. Entre opportunité professionnelle et esclavage moderne, elle nous parle de ces “Sundays” passés après de cette communauté marginalisée.

Participé à:

Rencontres